Si vous avez ces sandales, vous devez les jeter immediatement … voilà...

Si vous avez ces sandales, vous devez les jeter immediatement … voilà pourquoi


Partage
loading...


Une recherche scientifique qui a été menée en Allemagne a découvert que les sandales fabriqués à partir de matières plastiques contiennent beaucoup de composés cancérigènes qui peuvent être à l’origine de l’émergence de certains types de cancer.

Ce laboratoire allemand recommande d’ailleurs de porter des chaussettes à chaque fois que vous voulez mettre des sandales en plastique, ceux avec des petites ouvertures sous forme de minuscules fenêtres. Cette histoire des sabots en plastique a fait polémique en Allemagne et continue de faire parler d’elle.

chaussures

Porter des sabots en plastique, un risque cancérigène ? 

Tout a commencé avec un reportage de la chaîne allemande WDR qui a commandité une étude auprès d’un laboratoire allemand. Celui-ci a sélectionné 6 paires de sandales, par les 10 marques sur le marché, et les a analysé, une par une, pour rendre son verdict après.

Quel était le verdict scientifique de cette étude allemande ?

Cette étude a révélé la présence d’hydrocarbones aromatiques polycycliques (HAP), composé cancérigènes avéré, selon l’Institut fédéral allemand de protection des consommateurs.  Non seulement ils sont cancérigènes, mais les HAP sont mutagènes et très néfastes, notamment pour les bébés et les femmes enceintes.

On identifie les HAP par leur odeur qui caractérise le plastique, notamment des sabots troués qui ont fait l’objet de toute cette polémique. Le problème avec le HAP réside sur sa capacité à favoriser la mutation cellulaire, et qui dit mutation dit également transformation des tumeurs bénignes, déjà présentes dans notre corps, en cancer, c’est-à-dire un cancer dévastateur qui se propagera dans votre organisme en entier.

1
2

loading...

loading...


Partage
Article précédentEté 2016 ! Les substances que nous cache la crème solaire.
Prochain articlePhotos enfants : Prenez le temps jeter un coup d’oeil sur ces 15 photos avant d’en avoir.

Je suis tout simplement une mordu d'article.

Pas de commentaires