Univers : la théorie du BIG BANG qui pourrait tout changer.

Univers : la théorie du BIG BANG qui pourrait tout changer.


Partage
loading...


Une idée qui à fait son petit bonhomme de chemin dans la communauté scientifique : le Big Bang ne serait pas le commencement de tout.

Autrement dit, contrairement au modèle standard actuel il est possible que l’Univers ait existé de toute éternité.

Une hypothèse agite actuellement la communauté scientifique : le Big Bang de serait pas à l’origine de l’univers. En quoi consiste cette découverte ?

Il est sans doute prématuré de parler de découverte. C’est un modèle qui a suscité des centaines d’articles de recherche et beaucoup d’interventions à des conférences internationales. Nous n’avons à ce jour aucune certitude. Mais le fait est qu’un faisceau d’indices tend aujourd’hui à remettre en cause l’idée ou l’image d’un Big Bang en tant qu’instant originel de l’Univers. Il est en effet possible que ce que nous pensions être le « début » ne soit en réalité qu’un point de passage ou un goulet d’étranglement entre l’actuelle phase d’expansion de l’Univers et une phase de contraction qui l’aurait précédée.

théorieOn parle alors de Big Bounce (grand rebond) à la place du Big Bang.

Naturellement, il s’agirait d’une immense révolution puisqu’au lieu d’avoir une origine, comme le suggère le modèle usuel, notre univers réinvestirait l’éternité ! Il aurait alors toujours été là et ce que l’on croyait être le Big Bang ne serait qu’un état extraordinairement dense (autour de 10^93 g/cm^3) qui séparerait deux états distincts : celui de « tassement » et celui de « dilatation » de l’espace. Il deviendrait donc enfin possible d’évoquer l’avant Big Bang (ou plus exactement donc l’avant Big Bounce).

Comment cette nouvelle théorie a-t-elle émergé ? La suite page 2

1
2
3
4
5

loading...

loading...


Partage
Article précédentVoici les effets de la sieste sur notre corps.
Prochain articleToutankhamon ! Le tombeau : La découverte la plus importante du 21ème siècle.

Je suis un auteur ! C'est mon dada ...

Pas de commentaires