Publié par : 10 h 44 min Toutes les actualités

A quel moment faut-il penser à une greffe de cheveux ?

De plus en plus d’hommes et de femmes se posent la question. A quel moment peut-on se mettre à penser à recourir à une greffe de cheveux ? Nous vous dévoilons de nombreux éléments pour éclairer votre réflexion.

Pour définir un âge idéal pour une greffe, il est crucial de savoir de quelle manière se déroule cette opération. Ainsi, l’intervention consiste à un prélèvement de follicule pileux sur une autre zone de votre corps pour l’implanter sur la zone capillaire déficitaire. De nombreuses célébrités mais aussi des anonymes franchissent le pas.

Les cheveux, un marqueur de féminité

Le but principal de cette initiative est esthétique. De nombreuses femmes prennent cette décision. En effet, les cheveux constituent un marqueur de féminité essentiel. Mais de nombreux hommes sont aussi complexés par la perte de cheveux et considèrent qu’il s’agit d’un signe de virilité.

Cette opération peut être réalisée après une perte légère ou importante de cheveux. Souvent le stress, le temps qui passe ou certaines pathologies sont à l’origine d’une chute de cheveux. Dans la pratique, la greffe de cheveux n’est pas liée à une tranche d’âge en particulier. Toutefois, il est essentiel l’âge est un facteur qui rentre en ligne de compte.

Quelles sont les conditions à remplir pour effectuer une greffe ?

D’abord, l’individu qui souhaite réaliser une intervention doit avoir plus de 18 ans et se trouver en bonne santé. Généralement, un examen est effectué avant l’intervention. Rien n’est laissé au hasard. Aujourd’hui de nombreuses cliniques et hôpitaux réalisent ces interventions. On peut effectuer cela en France mais aussi dans d’autres pays en Méditerranée. Réaliser une intervention d’implant capillaire Turquie est simple.

L’âge minimal pour avoir recours à cette intervention est en général 30 ans. Une greffe de cheveux pour un homme et une femme ne se passe pas de la même manière. Ainsi, pour les hommes, la perte de cheveux est liée à l’hormone DHT qui détériore certaines zones de la chevelure.  Les zones situées au niveau de tempes ou de la nuque résistent mieux. C’est d’ailleurs, une zone de prélèvement parfaite. Pour les femmes, le processus hormonal joue un rôle sur la chute de cheveux mais moindre que chez les hommes. Il est aussi recommandé d’avoir au moins trente ans.

Pour finir, il est possible de recourir à une greffe mais que les effets peuvent varier selon les personnes : l’implantation varie selon la morphologie.

 

(Visited 428 times, 1 visits today)
Close