Alain Delon va se faire euthanasier ? Son fils Alain-Fabien sort du silence et répond sans détour

Source : purepeople.com

Depuis quelque temps, des rumeurs ont couru comme quoi Alain Delon allait être euthanasié. Il est vrai que celui-ci n’était pas contre le fait de recourir à l’euthanasie, mais selon son fils Alain-Fabien Delon, sur les réseaux sociaux, son père n’est pas encore prêt à quitter ce monde.

« C’est p*tain de faux »

Alain-Fabien Delon a tenu à mettre les choses au clair. Visiblement très en colère contre les magazines qui ont publié ces fausses informations, il a laissé un gros coup de gueule en story, le 4 avril 2022.

« Bon, d’habitude je ne fais pas ça, mais c’est en train de devenir incontrôlable. Cela fait plus de deux semaines maintenant que je lis dans mes messages, sur des soi-disant ‘magazines’, et dans mes commentaires que mon père va mettre un terme à sa vie grâce à l’euthanasie. C’est p*tain de faux », a-t-il déclaré.

Le jeune homme ne s’est pas arrêté là. Même si son père est favorable à l’euthanasie, il a précisé qu’il ne veut pas mettre fin à sa vie pour autant.

« Il y a une énorme différence entre ‘Fils, dans le cas où je suis branché à une machine et dans le coma, je veux que tu me débranches’ (ce qui, d’ailleurs, est arrivé et nous ne l’avons pas débranché, au contraire, nous avons décidé de le garder en vie) », a-t-il soutenu.

Ainsi, Alain-Fabien Delon demande à tous les fans, mais surtout à la presse de respecter l’intimité de son père et de le laisser vivre tranquillement. Si les médias décident quand même de relayer de fausses informations sur la fin de vie de son père, le jeune homme n’hésitera pas à faire appel à la justice.

Le décès de Nathalie Delon

Tout comme Alain Delon, Nathalie Delon n’était pas contre l’idée de se faire euthanasier, elle aussi. Pour rappel, la défunte s’est éteinte le 21 janvier 2021, d’un cancer du pancréas. Après avoir appris la nouvelle sur son état de santé, celle-ci n‘a pas souhaité faire la chimiothérapie.

« Elle a décidé de mourir aussi, quand elle le voudrait, comme elle le voulait. On en a longuement parlé et j’ai décidé de la soutenir dans sa démarche parce que je pense que c’était important pour elle, pour moi, mais pour elle surtout », a affirmé son fils Anthony Delon.

Jusqu’au bout, la famille a été présente pour Nathalie Delon. Alain Delon avait même soutenu son ex-épouse dans sa démarche.

« Je savais qu’elle allait partir, je savais qu’elle avait décidé que ça ne servait plus à rien d’être ici et de ne plus rien faire et je lui disais qu’elle avait raison », a-t-il avoué.

N’empêche, l’acteur a été grandement affecté par le départ de son ex-épouse. D’ailleurs, il a décidé de ne pas assister aux funérailles de la septuagénaire.

Alain Delon évoque sa propre mort

Il a vu ses amis partir, il a vu son ex-femme partir et cela a été difficile pour Alain Delon. Pour autant, ce dernier n’a pas choisi de se faire euthanasier comme l’affirment certains médias. Néanmoins, il lui arrive d’évoquer sa propre mort et de ses obsèques, comme ce fut le cas lors de son entretien à TV5 Monde.

« Catholique, je le suis, mais discret. Je ne veux pas de funérailles publiques », a-t-il déclaré.

Avec franchise, il a aussi évoqué sans fin de vie médicalement en disant :

« Je suis pour. D’abord parce que je vis en Suisse, où l’euthanasie est possible et aussi parce que je trouve que c’est la chose la plus logique et la plus naturelle qui soit. À partir d’un certain âge, d’un certain moment, on a le droit de foutre le camp tranquillement, sans passer par les hôpitaux, les piqûres ou les machins ».

Quoiqu’il en soit, Alain Delon soutient qu’il pense encore réaliser un film avant de mourir. Un dernier tournage, un dernier film, un dernier tour de piste avec une réalisatrice de talent.

« J’ai envie de faire un film et surtout de faire mon dernier film. Celui qui restera pour toujours. Et après je pourrai partir, je n’aurai plus rien d’autre à faire. J’ai plusieurs histoires, il faut choisir… Il devra être exceptionnel, mis en scène par un metteur en scène exceptionnel. Comme disait Gabin, “le dernier film c’est une histoire, une histoire, une histoire” », a-t-il témoigné.

Partagez votre avis