Anne-Sophie Lapix parle du grand regret qu’elle a par rapport à Emmanuel Macron

Source : ABACA

Samedi 2 avril 2022, Anne-Sophie Lapix a accordé une interview à Télé 2 Semaines pour parler de la préparation de l’élection présidentielle. Pendant l’entretien, la présentatrice de France 2 a confié son plus grand regret envers Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron ne sera pas présent

Le 10 avril 2022, dans la soirée du premier tour de l’élection présidentielle française, France 2 va mettre en place un dispositif spécial. En effet, l’antenne sera rendue à 23 h 55 pour suivre l’évolution du scrutin. Ainsi, la chaîne va utiliser le grand hall de France Télévisions, et afficher plus d’incrustations virtuelles.

« Le score des candidats apparaîtra avec leur nom dans les étages. Laurent Delahousse sera le maître de cérémonie dans le hall, tandis que je serai sur le plateau du JT avec les invités », a expliqué la présentatrice du JT de France 2.



Emmanuel Macron ne sera pas de la fête. Comme il a été révélé, le président de la République ne sera pas dans la liste des invités de France 2. En effet, celui-ci voulait que l’entrevue ait lieu au palais de l’Élysée. Mais France 2 n’a pas accepté la condition.

« Je comprends la frustration des autres candidats, mais je comprends aussi son point de vue, car un Président sortant ne le fait traditionnellement pas. En revanche, je regrette qu’il ne soit pas du tout venu sur France 2, dans aucune de nos émissions », a confié Anne-Sophie Lapix.

Un JT trop critique pour l’entourage du président

Ce n’est pas la première fois qu’Emmanuel Macron montre qu’il ne veut pas être sur le plateau de France 2. En décembre 2021, celui-ci aurait même préféré dresser le bilan de son quinquennat sur TF1. Anne-Sophie Lapix a également expliqué qu’elle a interrogé tous les candidats, sauf lui.


« C’est dommage. Lui, je n’en sais rien, je l’ai interviewé seulement deux fois et n’ai pas ressenti d’animosité. Après, notre journal est ‘critique’ avec tout le monde et il le restera. Il s’agit de son entourage selon ces ‘off », a-t-elle ajouté.

Comme l’avait révélé Le Monde, Emmanuel Macron est entouré de gens adeptes d’une communication ultra-maitrisée. Ce cercle très restreint de personnes de confiance le tient éloigné des journalistes.

Anne-Sophie Lapix refusée par deux camps

Emmanuel Macron n’est pas le seul candidat à l’élection présidentielle qui n’apprécie pas Anne-Sophie Lapix. Dans un article paru le 29 mars 2022, Le Parisien a rapporté que la journaliste de France Télévisions pourrait être aussi mise à l’écart par Marine Le Pen. Donc, si ce sont les deux candidats qui vont s’affronter au second tour, la journaliste de 49 ans pourrait être privée de débat.

Si Anne-Sophie Lapix risque d’être mise à l’écart par les deux candidats très en vue, c’est à cause de ses interviews trop « critiques et déclinistes ».

« C’est notre mission de service public. Et si l’on me demande d’interviewer quelqu’un, je ne vais pas lui demander où il part en vacances. », a, dans ce sens, expliqué la journaliste.

Pour rappel, en 2017, Anne-Sophie Lapix a animé le débat d’entre-deux-tours. Il semblerait que ni Emmanuel Macron ni Marine Le Pen n’aient aimé ce qui s’était passé sur le plateau de France 2. Un cadre du service public a même avoué que celle-ci « pourrait être récusée par les deux camps » ce mois d’avril.

Le choix d’être à l’écart des médias

Un proche du candidat de la République en Marche Emmanuel Macron a rapporté auprès du magazine Le Monde que la campagne allait être réalisée autrement cette fois. En effet, l’époux de Brigitte Macron se lance dans une campagne présidentielle loin de la presse traditionnelle. Il aurait même décidé d’avoir sa propre communication pour parler de ses programmes et misé sur ses propres équipes.

Au lieu de se rapprocher des journalistes, Emmanuel Macron préfère les plateformes sociales. Tous les vendredis, par exemple, une vidéo sera publiée sur YouTube. Il a même engagé un réalisateur pour cela. Il aura par ailleurs son propre photographe professionnel pour prendre les images à publier sur Instagram et d’autres réseaux sociaux.