CAF, APL, RSA : Voici le nouveau programme présenté par Emmanuel Macron

© [Photo d’illustration / Sebastien Bozon / AFP]

Le jeudi 27 Mars 2022, le président Emmanuel Macron a remis en sujet sur la table son idée de solidarité à la source lors de la présentation de son programme. En quelque sorte, il s’engage à faire verser les aides sociales de manière automatique. D’après ce dernier, ceux qui touchent le RSA, CAF, la prime d’activité ainsi que les allocations familiales en bénéficieront. On vous expliquera dans cet article comment ce versement à la source fonctionnerait.

CAF, RSA… En quoi consisterait-il le prélèvement à la source ?

Connu aussi sous l’appellation « solidarité à la source », ce mode de prélèvement se présente sous la forme d’un versement des aides sociales automatiquement aux bénéficiaires. En effet, l’argent arrivera directement sur le compte des personnes éligibles aux différentes aides concernées. Par addition, cela va permettre d’éviter le phénomène de non-recours. Ce dernier s’explique par le fait qu’une personne ne reçoit pas un service ou une prestation auquel elle aurait dû en avoir le droit.

Cette idée n’est pas tout à fait nouvelle. Le candidat d’En marche à la présidentielle, Emmanuel Macron l’avait déjà inscrite dans son programme en 2017. Selon lui, cela permettrait aux personnes qui touchent les APL, la CAF… de se passer des lourdes tâches administratives et de la constitution des dossiers qui vont avec.

Qui seront concernés ?

A peu près 20 millions de personnes qui touchent le RSA, la CAF ou encore les primes d’activités seront concernés, selon le président de la République. Il souhaite également augmenter l’allocation de soutien familial de 50 % pour les mères célibataires de 116 euros à 174 euros. Pour ce qui est du prime de pouvoir d’achat, celle-ci va être porté jusqu’à 3 000 euros par an.

Toutefois, ce versement à la source peut aussi avoir des mauvais côtés. A l’heure actuelle, la CAF compte 20 000 fonctionnaires qui sont chargés de l’élaboration des dossiers contribués à ces aides. Ce sera donc un bon nombre de personnes qui pourront perdre leur emploi avec cette nouvelle mesure.

APL, CAF… Ce versement à la source est-il concret ?

Est-ce que la mise en œuvre de cette mesure est réaliste ? Reste à savoir ! Toutefois, le parti présidentiel met déjà en avant la loi de simplification administrative. Cette dernière facilite en effet les échanges entre les différents services publics. Emmanuel Macron souhaite également un meilleur équilibre des droits pour les bénéficiaires du RSA, CAF…

Un exemplaire assez avantageux dans le but de faciliter la fluidité des échanges. Le chèque énergie et l’envoi postal prouve déjà que les outils sont déjà en place et que le fait de bouger les lignes fait partir des volontés politiques. Par ailleurs, la fédération estime une mobilisation bien plus crédible que celle de ce moment. D’où la nécessité du versement à la source sur la RSA, CAF et les allocations familiales