Chien : Un traitement efficace découvert contre le cancer prostate ?

© Pixabay

Comme tous les êtres vivants, le chien peut être victime de cancer. Le cancer de la prostate touche aussi bien un grand nombre de ces derniers que l’on pourrait le croire. Comme ils sont de meilleurs cobayes que les rats, les scientifiques ont fait des tests sur eux. Le résultat est prometteur. Découvrez le nouveau processus de lutte contre le cancer de la prostate.

Le mécanisme de résistance du cancer

Le cancer de la prostate recense 1.2 millions de nouveaux cas par an et ce, même chez le chien. Et sa guérison est toujours aussi délicate. La raison principale qui fait que la chimiothérapie ne marche pas est simple. Il a été découvert récemment que la cellule responsable du cancer pouvait se mettre en état de dormance. Ce qui fait qu’elle n’est pas attaquée par la chimiothérapie. Elles peuvent rester dans cet état d’hibernation pendant des années. Le cancer prostatique adopte cette méthode.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by westie_mongsil (@westie_mongsil)

Certaines cellules cancéreuses peuvent marquer les cellules T Régulatrices et échapper au contrôle par notre organisme. De ce fait, le système immunitaire du chien ne les élimine pas. Cette pratique va emmener notre organisme à s’attaquer aux cellules normales. Ce qui explique un affaiblissement rapide des personnes atteintes du cancer. Une thérapie par suppression androgénique associée à une chimiothérapie marche dans 90% des cas.

Un traitement du cancer prostate prometteur pour le chien

Les études à l’issue des explications précédentes ont donné naissance à un traitement efficace sur le chien. Les chercheurs ont constaté que les personnes atteintes du cancer prostate avaient un taux élevé de TRegs dans l’organisme. Comme pour tous les autres types de cancer et c’est aussi le cas du chien. Ils ont cherché une solution basée sur la diminution de ces cellules régulatrices. Notez que les chiens objets de cette étude ont tous développé le cancer de manière naturelle.

Une administration d’anticorps chez le chien atteint du cancer prostate a été adoptée : l’anticorps mogamulizumab. Ce dernier a pour fonction de réduire le taux de cellules T Régulatrices dans l’organisme et ça marche. Les chiens qui ont suivi ce traitement ont survécu plus longtemps. Une autre bonne nouvelle est que les effets secondaires du traitement sont minimaux. Ce traitement est déjà en cours de traitement sur l’homme.