Cindy Poumeyrol (Koh-Lanta) “inconsolable” : cette terrible nouvelle qui l’a “assommée”

Source : starmag.com

Dans la matinée du 6 avril 2022, la nouvelle a eu l’effet d’un coup de tonnerre sur l’entreprise créée par la finaliste de Koh Lanta 2019.  Visiblement abattue, la jeune femme s’est tournée vers ses abonnés.

C’était avec le cœur lourd que Cindy Poumeyrol a pris la parole devant ses abonnés dans la matinée du 6 avril 2022. Elle raconte « la matinée épouvantable » qu’elle a vécue au point d’avoir fondu en larmes, tellement cela l’a affectée.

D’aventurière à chef d’entreprise

Après son aventure dans Koh-Lanta, la jeune femme a lancé la Maison Nicole, une jeune marque de prêt-à-porter. Depuis, la mère d’Alba (2 ans) et Victoire (2 mois) n’a fait qu’essuyer les plâtres.

Lors de son « petit instant canapé », elle est revenue sur les problèmes de production que sa startup a dû surmonter lors de la crise sanitaire. Elle a aussi évoqué la hausse des prix des matières premières, mais la goutte d’eau qui a fait déborder le vase vient d’un problème lié aux ressources humaines. La jeune entrepreneuse raconte avoir été « plantée » par une stagiaire à qui elle avait octroyé un CDI.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Cindy Poumeyrol (@cindypoum)

« Elle a commencé lundi et aujourd’hui, elle m’appelle pour me dire qu’elle s’en va, car elle a eu une autre proposition de boulot », confie la trentenaire.

La femme de Thomas Chenut poursuit son récit en précisant qu’elle pouvait très bien comprendre sa collaboratrice si elle lui en avait parlé préalablement. Cindy Poumeyrol ignorait totalement que son employé était en processus de recrutement dans une autre boîte.

Un coup dur qui aura raison de sa confiance aux jeunes

Démunie face à ce départ inattendu, la jolie blonde devra maintenant se tourner vers des services spécialisés dans le recrutement. Et cela, sans une pointe d’amertume. La cheffe d’entreprise avait du mal à cacher sa méfiance envers la nouvelle génération de travailleurs.

Ce départ l’a tellement affectée qu’elle en a pleuré ce matin-là. Cindy Poumeyrol a dû travailler dur au côté de Fanny, sa styliste, pour mettre sur pied la Maison Nicole. D’après la jeune femme, ce ne serait pas la première fois que cela leur arrive en deux ans. 

« Moralement, c’est dur et le triste constat est que c’est compliqué de faire confiance aux jeunes, je vous jure, je suis choquée. Car des histoires comme ça, j’en ai plusieurs, vous n’imaginez même pas », confie-t-elle.

C’était avec beaucoup d’émotion qu’elle a poursuivi en disant que ce genre de péripétie risque fort de mettre sa boîte en péril. C’est tous les espoirs qu’elle a mis dans son entreprise qui est aujourd’hui remise en cause. L’énergie positive qu’elle avait au départ semble s’être évanouie devant les départs successifs de ses stagiaires. Cette fois-ci, c’est une personne à qui elle a accordé le CDI qui l’a « plantée ».

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Cindy Poumeyrol (@cindypoum)

Cindy Poumeyrol s’est d’abord demandé si le problème ne venait pas d’elle-même. Après s’être remise en question, celle que l’on a vue dans Mamans et Célèbres en 2020 a fini par conclure que cette attitude est courante au sein de la jeune génération de travailleurs. 

« C’est la deuxième personne qui me plante, je me demande si le problème vient de moi donc grosse remise en question et en fait je pense que c’est général à cette génération… », a-t-elle conclu.

Après une grosse séquence émotion, la jeune mère de famille a trouvé un peu de réconfort en serrant dans ses bras Victoire, sa petite fille adorée. Elle affiche alors un sourire qui l’accompagnera sans doute dans la dure journée qui l’attendait.

Un poisson d’avril applaudi par la toile

Comme toutes les stars de la télé-réalité, Cindy Poumeyrol a gardé un lien privilégié avec ses abonnés. Le premier avril 2022, elle s’est fait remarquer en partageant une blague qu’elle a faite à son enfant. 

Ce jour-là, son aînée, Alba, rechigne à s’endormir. Elle pleurait à chaudes larmes sur son lit. Alors, sa mère est venue à elle en lui proposant un pacte : « tu veux un dessin animé, avec des bonbons ? Et t’arrêtes de pleurer ? »

Ce à quoi la petite fille avait répondu positivement en cessant ses pleurs. Sauf qu’à sa grande surprise, sa mère s’est retournée en lui criant « Poisson d’avril ! ». La scène a été partagée sur les réseaux sociaux aux grands plaisirs de leur fan. Vous aurez deviné que la seule qui ne rigolait pas à ce moment-là, c’était Alba.

Partagez votre avis