Covid-19 : Les scientifiques percent enfin le mystère des individus résistants ?

© Pixabay

La pandémie liée au covid-19 continue de nous tourmenter, malgré ce qui existe actuellement dans le monde. Les scientifiques ont fait part du résultat de leurs études portant sur les personnes jamais infectées par le virus. Quels sont les explications de leur haute résistance à cette maladie que le monde entier craint ?

Différentes théories ont été avancées

Depuis le début de la pandémie en 2019, certaines personnes n’ont jamais été atteintes par le covid-19. C’est une vérité qui fait renaître de l’espoir dans nos cœurs. Si les scientifiques arrivent à percer leurs secrets, cela pourra peut-être nous débarrasser définitivement de ce virus. Les idées divergent sur le sujet, les uns font appel à la génétique et d’autres à des auto-anticorps naturels.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by zerodechet_emy (@zerodechet_emy)

En effet, certains individus, bien qu’exposés de manière indiscutable au virus, ne l’ont jamais attrapé. Dans un couple, si l’autre est un porteur sain, le second devrait tomber malade. Mais tel n’est pas le cas de ces personnes. Leurs tests PCR face au covid-19 affichent un résultat négatif. Cette situation dure depuis 3 ans et les scientifiques ne peuvent pas s’empêcher de s’y intéresser.

Une question de génétique contre le covid-19 ?

Il est possible que personnes résistantes au covid-19 aient des codes génétiques différents du commun de l’humanité. Cependant, à l’heure actuelle, ce n’est pas prouvé. Les personnes ayant une résistance naturelle aux éventuelles maladies mortelles sont nombreuses. Les explications sur leur cas ne sont pas encore concluantes, mais les travaux continuent. D’autres pistes sont étudiées, tel que le groupage sanguin et l’exposition ou la rencontre antérieure avec d’autres virus.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by f4t_medical (@f4t_medical)

Si l’humanité arrive à percer le mystère qui tourne autour de ces boucliers humains, on peut espérer vivre dans un monde qui ne souffre d’aucun maux. Les propositions de stratégie d’identification, de recrutement et d’analyse génétique des individus naturellement résistants sont en cours. On espère que cette étude pourra porter ses fruits et nous donner des résultats probants. Est-il possible qu’on soit face à une mutation génétique de la part d’une poignée de race humaine ?