Défiscalisation : 8 astuces pour réduire vos impôts en 2022

Source : Dippa

Tous les ans, l’arrivée de la fiche d’imposition a de quoi donner la chair de poule. Toutefois, il existe en France des astuces tout à fait légales qui permettent de réduire les charges. Cela concerne l’immobilier, les fonds d’investissement et même le bois ! Voici dix astuces qui vous permettront peut-être de payer moins d’impôts.

Investir dans le septième art

En misant dans des entreprises évoluant dans l’audiovisuel ou SOFICA, vous aurez l’opportunité de payer moins d’impôts. Et cela, à condition que ladite société ait investi au moins 10 % de ses actifs dans une entreprise de production.

Les fonds de placement

Que ce soit les fonds d’investissement de proximité ou les fonds communs de placement pour l’innovation, les fonds de placement sont un bon moyen de payer moins d’impôts. Au cas où vous seriez célibataire gagnant 12 000 € ou que vous êtes un couple gagnant moins de 24 000 €, les avantages fiscaux peuvent atteindre 25 %. Toutefois, si vous voulez investir dans un fonds d’investissement de proximité dans des territoires comme l’Île de beauté, celle-ci pourrait même atteindre les 38 %.

Capture d’écran Twitter

Investir dans les PME

Au cas où vous êtes célibataire, investir dans une PME est une manière légale de réduire les charges fiscales. Pour ce faire, il suffit d’investir dans une petite ou moyenne entreprise à hauteur de 9 000 €. Pour les couples, investir à hauteur de 18 000 € permettrait de réduire ses impôts de 25 %.

Le plan d’épargne populaire

Le plan d’épargne populaire ou PEP est un bon moyen de se constituer un bon capital tout en profitant de la défiscalisation. De cette façon, vous pourrez profiter d’un certain avantage sous forme de viager en plus des réductions d’impôts. Cependant, il faut souligner que le PEP ne peut dépasser 92 000 € pour bénéficier des réductions d’impôt. Cela dépend de la tranche marginale à laquelle vous appartenez.

Le fait d’investir dans les PEP permet de profiter d’une déduction de 10 % sur les revenus professionnels tant que le plafond annuel de votre sécu excède la somme de vos revenus, de 10 %.
Investir dans la filière du bois

Investir dans le bois ou dans un groupement forestier est un bon moyen d’optimiser ses impôts sur le revenu. Cela vient d’un dispositif qui pourrait réduire ses charges fiscales de 18 % à 25 %.

Les investissements industriels

En 2018, il y a eu une nouvelle loi qui porte le nom de Girardin, la ministre. Celle-ci vise à favoriser les investissements dans les logements sociaux et le secteur industriel dans les DOM-TOM. Ainsi, vous bénéficierez d’une réduction d’impôts équivalents à la moitié de la somme que vous avez investie. Pour profiter de cet avantage fiscal, il faut investir pendant cinq ans dans l’immobilier ou l’industrie des DOM-TOM.

Investir dans une résidence de service

Investir dans un bien situé dans une résidence de services est une manière intéressante de défiscaliser. Il peut s’agir d’un EHPAD, d’une résidence de tourisme ou étudiante. À titre d’exemple, si vous optez pour une location meublée non professionnelle, la défiscalisation sera de 11 % du montant de votre investissement, si le bâtiment est neuf. À l’instar des autres dispositifs de défiscalisation immobilière, la location doit durer au moins neuf ans. Ce dispositif est réservé aux investissements inférieurs à 300 000 €.

Investir dans un monument historique

En plus des résidences de services, il est également profitable d’investir dans des monuments historiques. Il s’agit là de monument disposant du label « fondation du patrimoine ». Ils doivent aussi avoir un agrément spécifique provenant des services fiscaux. Il n’y a pas de plafond d’investissement. Il faudra juste louer et entretenir le bien pendant 15 ans pour pouvoir profiter de la défiscalisation qui en découle.

Investir dans l’immobilier

Depuis la loi Malraux, il est devenu de plus en plus intéressant d’investir dans des immeubles situés dans des secteurs sauvegardés. Vous profiterez d’une défiscalisation, en plus d’œuvrer pour la préservation du patrimoine architectural français. Ce dispositif aide les propriétaires à réaliser les travaux de rénovation nécessaires en offrant des crédits d’impôt.

Cela atteint 30 % de la somme investie dans la zone sauvegardée. S’il s’agit d’un immeuble situé dans des zones de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager, la défiscalisation représentera 22 % de la somme investie. La location du bien doit durer au moins neuf ans.

La loi Pinel, quant à elle, encourage l’investissement dans l’immobilier locatif. En investissant dans ce genre de produit, vous aurez une réduction d’impôt. Celle-ci représentera 12 % pour une location dont la durée est de six ans. Si la location dure 9 ans, elle sera de 18 %. 21 % pour une durée de douze ans. Le dispositif Pinel est soumis à certaines conditions, dont un plafond de 300 000 €.

Partagez votre avis