Évelyne Dhéliat terrassée par la mort de Jean-Pierre Pernaut : sa lettre d’adieu déchirante

© BESTIMAGE

Étant très proche du défunt Jean-Pierre Pernaut, Evelyne Dhéliat est bouleversée par le départ de son compère. Les confrères de Télé 7 jours ont révélé le contenu de la lettre que cette dernière a écrite pour son ami, ce lundi 14 mars. La miss météo évoque les bons moments partagés qui reviennent de très loin. L’intégrale dans les paragraphes ci-dessous.

Comment Evelyne Dhéliat a pris l’a mort de Jean-Pierre Pernaut ?

La mauvaise nouvelle s’est répandue dans toute la France le 2 mars dernier. Jean-Pierre Pernaut, qui luttait contre un cancer des poumons, rendait son dernier souffle. De sorte à lui rendre hommage, des groupes de personnalités se sont regroupés à la basilique Sainte-Clotilde une semaine plus tard. Toujours aussi dévastée par le décès de ce dernier, Evelyne Dhéliat prenait la parole : « C’est un pan de vie et c’est beaucoup d’amitié sincère, de travail et aussi bien en dehors du travail, avec les amis et les copains ».


Cependant, Evelyne Dhéliat voulait ajouter quelques mots supplémentaires à son ami et collègue de longue date, ce lundi 14 mars. Télé 7 jours, nous récite cette lettre touchante de la miss météo, rédigée en l’honneur de Jean-Pierre Pernaut. « Pourquoi une si mauvaise idée, alors que tu en avais que des bonnes ? Pourquoi es-tu parti ? A nous, cette fois-ci, tes collègues, tes copains, tes proches, de pousser un gros coup de gueule ! », a-t- elle rédigé.


La miss météo éprouve un chagrin

Evelyne Dhéliat a parlé de l’ambiance à la fois pesante et aiguë le jour de la mort de Jean-Pierre Pernaut. En effet, elle tenait à ce que l’ancien présentateur du JT de 13 heures reçoive un gros coup d’applaudissements pour ce qu’il a accompli. « Si tu avais vu la salle de fabrication du journal le soir de ton départ… Toute l’équipe de la rédaction était là, unie, abasourdie, te faisant une ovation », a-t-elle évoqué.

 

View this post on Instagram

 


A post shared by Laurent DELAGREE (@laurentdelagree)

Dans les premières lignes de sa lettre, Evelyne Dhéliat a mentionné un regret concernant la cigarette. Elle regrette de ne pas avoir su lui dire de s’en débarrasser ! « Comme j’aimerais pouvoir rembobiner le film de la vie pour t’empêcher d’aller fumer cette foutue clope, profitant du moment où je discutais de mon texte pour la météo, mentionnait ce dernier. Toutefois, elle essaie de ne garder que les bons moments, plutôt que de se morfondre sur son départ.


Evelyne Dhéliat : sa belle déclaration pour Jean-Pierre Pernaut

Evelyne Dhéliat se rappelle absolument de tous les instants qu’elle a passés avec son grand ami. Comme les casse-croûtes matinaux dans le bureau de ce dernier. Ou bien, des pauses déjeuners au self après le 13 heures de TF1. « Les casse-croûtes matinaux dans ton bureau, apportés, avec les produits régionaux, par les correspondants qui t’aimaient tant ; les déjeuners après le 13 heures au self de TF1… Tu apportais à ton équipe ces moments de détente, et, parfois, de fous rires […] Et ton rire, justement, joyeux et rauque, que l’on entendait du fond du couloir », confiait-elle !

 

View this post on Instagram

 

A post shared by DH/Les Sports + (@dh_lessports)

Finalement, Evelyne Dhéllia achève sa lettre par ce passage très important qui disait « Tu as marqué pour toujours l’histoire de la télévision française. Tu nous manques, et ta présence est gravée à jamais dans nos cœurs « . Le monde n’est pas prêt à oublier Jean-Pierre Pernaut. En effet, les commentaires de réconfort continuent de faire échos depuis bientôt deux semaines.