Grégoire Bonnet (Scènes de ménages) ses confidences sur son couple qui a “gravement souffert”

Publié par : 14 h 08 min Peoples & Co

Grégoire Bonnet (Scènes de ménages) ses confidences sur son couple qui a “gravement souffert”

Tout en poursuivant une carrière plutôt discrète, Grégoire Bonnet a connu une explosion de sa notoriété grâce à son rôle de pharmacien dans Scènes de ménages. Il y a quelque temps, il s’est livré à une interview exclusive dans le magazine Closer. Il a notamment admis que le succès avait eu de graves conséquences sur sa vie privée et en particulier sur son couple.

Aujourd’hui âgé de 54 ans, Grégoire Bonnet revient sur les côtés négatifs de devenir une vraie star. Bien qu’il reconnaisse également, il y a évidemment de nombreux avantages. Mais peut-être que l’acteur ne savait pas comment fixer des limites. Car en plus de son rôle dans la série à succès de Scenes of Households, Grégoire Bonnet était pendant plusieurs mois tous les soirs au théâtre. Il participe également au feuilleton Nina, qui est également un grand succès. Enfin, l’acteur n’était plus jamais à la maison. Et comme il l’a avoué dans une interview avec Pure People, cela a détruit sa relation. «J’ai été jeté il y a un mois et demi», a-t-il déclaré dans une interview dans le cadre des Dix ans de scènes de ménage.

Il prétend que le travail acharné qu’il s’est imposé était si lourd que sa relation en a souffert. “Je ne travaillais que pendant cette période. Toute ma vie, je n’ai rêvé que de cela. Il m’était impossible de refuser les propositions”, a-t-il avoué. “Grâce à ma petite notoriété, on me propose plus facilement les rôles … Tout s’est passé en même temps. Je débarque dans Scènes de ménages et je commence à filmer Nina (sur France 2 NDLR) en même temps. C’était assez vertigineux … Et ce soir, je jouais au théâtre “.

Grégoire Bonnet

Si la carrière de Grégoire Bonnet a bien explosé, elle aura donc aussi eu de profondes conséquences sur son quotidien. Il ne s’attendait pas à faire l’objet d’attention. Son rôle de pharmacien remarié à un jeune professeur de yoga a fait de lui un véritable phénomène. Dès qu’il a rejoint le programme M6, c’est vraiment une vague de folie qui s’est abattue sur lui. “Il y a des réseaux sociaux sur lesquels on descend un peu, mais la nouveauté dérange toujours un peu sur le web“, expliquait-il dans All TV. Une façon de dire qu’il avait aussi des détracteurs. “Ces critiques me font rire au final, mais ce qui compte, ce sont les retours des gens de la rue“, a insisté pour clarifier l’acteur.

«Ils sont bienveillants et c’est toujours agréable. Ce qui est drôle avec la notoriété, c’est que certains acteurs cherchent le regard des passants, ça passe un peu au dessus de moi. Avec Amélie (Amélie Etasse qui joue le rôle de sa compagne dans Scènes de ménages Ed ) nous arrivons tranquillement et modestement dans la série, nous ne voulons pas nous imposer lourdement », disait-il à l’époque.

La notoriété n’a pas toujours tous les bons côtés. C’est aussi à cause de cela qu’il a connu de graves problèmes dans sa relation. Mais comme il l’a avoué aux journalistes de Télé-Loisirs, devenir une star aura eu des conséquences d’un tout autre ordre. Grégoire Bonnet dit avoir été victime d’un “fou” sur Internet.

Ce serait une personne qui aime changer sa liste Wikipédia tout le temps. «C’est mon agent qui s’occupe de mon site Wikipédia. Et depuis quelques années, un fou me dit systématiquement que je suis né à Bonneville! On me pose souvent la question et je réponds: ‘non, je suis désolé, je n’est pas né à Bonneville ». Moi, je suis né à Suresnes dans le 92! Dans les Hauts-de-Seine donc, en région parisienne, à plus de 500 km de Bonneville».

Mais les conséquences de sa notoriété ne s’arrêtent pas là. Parce que maintenant, aussi bizarre que cela puisse paraître, les critiques proviennent du Collège des pharmaciens. Quel est le lien, pouvons-nous penser? En réalité, Grégoire Bonnet dérangerait le Conseil national de l’ordre des pharmaciens à cause de son rôle dans Scènes de ménages! Selon cette association, l’acteur ternirait l’image de la profession. «Certains commentaires et plus largement certains croquis dévalorisent, voire ridiculisent, le métier de pharmacien» avaient déclaré certains membres de l’Ordre. “En véhiculant ainsi une image négative et dévalorisante du pharmacien d’officine, il y a le risque d’altérer la perception du public d’un professionnel de qualité et consciencieux, dont la vocation est d’apporter son expertise au service des patients au quotidien et de la santé publique “.

Mais pour Grégoire Bonnet, ces critiques n’ont aucun sens. Il rappelle qu’il est un personnage fictif. Mercredi 23 septembre, dans Buzz TV du Figaro, l’acteur a même déclaré que M6 avait reçu une deuxième lettre de l’Ordre des Pharmaciens. Malgré ces attaques, il ne comprend pas ces critiques. “Je connais des pharmaciens, des employés qui m’ont dit” mais c’est sain, un espace comme ça “, les gens savent encore que c’est de la fiction”, dit-il. “Ce que je joue, c’est quelqu’un qui a une grande pharmacie. Il a beaucoup d’argent. Je ne parle pas des petits pharmaciens de province qui ont des difficultés et pour lesquels j’ai la plus haute estime. C ‘est une caricature. C’est drôle, ce n’est pas vrai »voulait-il préciser.

“C’est une caricature de quelqu’un qui a beaucoup d’argent et qui est un peu … moi ça m’amusait à l’époque où les gens détestaient Sarkozy de suivre les traces de la caricature de Sarkozy. Le bling, tu l’as vu? Tout ça? Ça m’amuse aussi maintenant d’être dans les pas des LGBT, du féminisme et tout ça. Ça m’amuse d’être dans l’air du temps. J’aime être détesté en fait, je pense! “dit-il avec un peu d’humour. “J’aime avoir des défauts, c’est la chose drôle, je pense.” Pour Grégoire Bonnet, certains téléspectateurs ont évidemment du mal à faire la distinction entre réalité et fiction. Certains peuvent donc penser qu’il est vraiment pharmacien dans la vie !!!

Décidément, les conséquences de sa célébrité ont des formes très différentes. Mais ces dernières critiques ne doivent pas vraiment toucher Grégoire Bonnet qui les prend avec une certaine ironie, sans prendre les devants et surtout sans prendre la grosse tête!

(Visited 4 938 times, 9 visits today)
Close