“J’irai en taule”: Brigitte Bardot toujours très énervée, n’est pas prête de s’arrêter même à 86 ans

Publié par : 10 h 13 min Peoples & Co

“J’irai en taule”: Brigitte Bardot toujours très énervée, n’est pas prête de s’arrêter même à 86 ans

Connue comme la protectrice des animaux, Brigitte Bardot est également au cœur de polémiques dans un genre complètement différent. En effet, l’immense comédienne a déjà fait des propos condamnés par les tribunaux pour des propos incitant à la haine raciale. Aujourd’hui âgée de 86 ans, l’ancienne gloire du cinéma français ne semble pas prête à se taire. Et comme elle le souligne, elle est même prête à aller en prison.

Brigitte Bardot: elle avoue ne pas avoir peur de la justice

Forte critique du gouvernement Macron

En près de 70 ans de carrière, Brigitte Bardot a toujours été un esprit libre. En effet, il semble impossible d’imposer quoi que ce soit à la chanteuse et comédienne. Quel que soit le sujet, elle a toujours une opinion très forte. Sans se soucier des conséquences, Brigitte Bardot donne son avis haut et fort. Dans une récente interview, elle semble avoir du mal à cacher son exaspération face aux mesures du gouvernement. Car pour elle, certaines décisions semblent totalement illogiques. Lors de cet entretien, le président de la Fondation Brigitte Bardot évoque le sort des animaux. Mais elle a aussi un discours très politique, notamment en matière d’immigration.

Et encore une fois, avec Brigitte Bardot, le ton est loin d’être tiède. Lors de ce dernier communiqué de presse, certains mots peuvent lui valoir de nouvelles inimitiés. Pourtant, Brigitte Bardot persiste et signe. De plus, ce n’est pas la première fois qu’elle parle ainsi des migrants. En fait, elle n’a jamais caché son soutien aux partis politiques qui partagent ses vues.

Protecteur des animaux et de certaines valeurs qui lui sont chères

Evidemment, Brigitte Bardot est consciente que ses propos vont choquer. “Je m’en fiche, et je vais encore être condamné.” Mais comme elle le souligne, rien ne peut l’arrêter. “Je continue d’être inculpé pour un tas de trucs et je continue.” À son avis, elle n’a pas grand chose à perdre de toute façon. Et même si elle est condamnée, cela ne semble pas lui faire peur: “le peu (d’argent) qu’il me reste, puisque je n’ai pas besoin de beaucoup, je peux les laisser. Et s’ils ne le font pas Il n’y en a pas assez pour payer les dommages, j’irai en prison. Cela me ferait rire. »Dans ses récentes interviews, notamment à Paris Match, Brigitte Bardot exprime son exaspération. Et deux sujets semblent la préoccuper. Dans un premier temps, l’actrice réaffirme sa détermination à défendre les animaux.

En fait, elle vient d’envoyer une lettre à Barbara Pompili suite au massacre de vison contaminé par le covid-19. Dans cette lettre, elle exhorte le ministre de la Transition écologique à fermer les dernières fermes françaises. Dans une autre interview récente, Brigitte Bardot appelle le gouvernement à changer d’avis. Mais pas seulement sur les animaux, mais aussi sur la manière de gérer le pays en matière économique et migratoire. Comme elle le souligne, elle ne comprend pas les mesures du gouvernement. Pour elle, il est irrémédiable que les Français soient dans le besoin pendant qu’ils travaillent.

Selon son analyse, les Français recevraient encore moins “que l’aide accordée à tous ces migrants qui nous assaillent“. De plus, la star se dit scandalisée. D’ailleurs, ses propos vont beaucoup plus loin. Puisque Brigitte Bardot prétend que pour elle, l’humanité n’est pas une priorité. L’avenir nous dira quelle suite sera donnée à cette version. Mais évidemment, certains préfèrent se concentrer sur les déclarations de Brigitte Bardot sur les animaux. Car bien que ce soit un sujet important, il devrait faire moins de vagues.

(Visited 3 866 times, 1 visits today)
Close