Laure (Mariés au premier regard) revient sur les violences conjugales qu’elle a subies

Source : nextplz.fr

Mariés au premier regard: Dimanche 3 avril 2022, après avoir vu le téléfilm Elle m’a sauvée, l’épouse de Matthieu s’est rappelée d’un passé traumatisant. Pour rappel, c’est sur le tournage de la célèbre émission de téléréalité que Laure a rencontré l’homme de sa vie.

Et si aujourd’hui la mère de famille fait envier de nombreuses femmes du programme, elle n’a pas toujours connu d’aussi belle histoire. Elle a avoué avoir connu un homme très violent.

Elle a tout pour être heureuse

Laure et Matthieu font partie des couples qui se sont connus sur le plateau de Mariés au premier regard toujours ensemble aujourd’hui. À la cinquième édition du programme, la jeune femme a été tentée de dire oui à un parfait inconnu. C’était devant le maire de Grans du sud de la France que les tourtereaux ont noué les liens.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Laure Larrory (@laurelarroryoff)

Cela fait maintenant un an et quelques mois qu’ils filent le parfait amour. La belle Laure se sent chanceuse d’avoir un homme aussi merveilleux dans sa vie. Celle qui avait tendance à se tourner vers des personnes compliquées et qui la rejettent a finalement trouvé le bon. Un homme doté d’une simplicité « honnête et sincère ».

« Au final Matthieu est une personne vraie et entière, avec du caractère, il est doux, mais ne s’écrase pas pour autant… drôle, mais capable d’être sérieux quand il faut, il n’a pas peur de dire ses sentiments, ce qui est aussi très rassurant… », a-t-elle révélé lors d’une session de questions-réponses sur Instagram.

Le couple finit par acheter une maison et voit leur petite famille s’agrandir. En effet, une petite fille prénommée Lya est venue au monde le 24 août 2022. En ce moment, un projet professionnel est en cours.

Choquée par le téléfilm « Elle m’a sauvée »

Dans la soirée du mardi 29 mars, M6 a diffusé le film Elle m’a sauvée, en face à un terrible constat de femmes tuées par un conjoint ou ex-conjoint en France. Le téléfilm, inspiré d’un fait réel, raconte l’histoire de deux femmes victimes d’un même bourreau.

Julie a été abattue par son ex-compagnon alors que près d’un an avant le drame, elle avait porté plainte. Après des années de violences conjugales, son mari a même fini par l’étrangler en présence de leur fille âgée d’à peine deux ans. Le film a particulièrement touché Laure, car elle aussi a connu cette descente aux enfers.

Comme elle l’avait confié le dimanche 3 avril 2022, elle a eu des frissons en regardant le téléfilm sur Salto.

« Certaines scènes semblent être la retranscription de ce que j’ai pu vivre… Quand votre conjoint s’énerve, car le plat que vous faites n’est pas celui qu’il voulait… Ça semble tellement ridicule, mais c’est un prétexte supplémentaire pour exprimer sa haine », a-t-elle exprimé.

Un passé traumatisant

Malgré les maltraitances, Laure est restée et se trouvait des excuses pour pardonner à son agresseur. Elle se disait même que ce qui lui arrivait était un cas isolé, et que cet homme avait besoin de son aide pour changer. La jeune femme avait d’ailleurs espéré que cet homme agressif pourrait changer si on lui donnait de l’amour.

Les révélations sur les réseaux sociaux ont commencé par une photo d’elle en larmes dans sa story Instagram. Puis elle a décidé de raconter son vécu.

« Ça semble tellement ridicule, mais c’est un prétexte supplémentaire pour exprimer sa haine. Ce qui m’avait fait rester c’était de croire qu’il était un cas isolé, qu’il avait besoin d’aide et qu’on lui montre que l’amour était possible », a-t-elle ajouté.

Mariés au premier regard: Pleine d’espoir, la chérie de Matthieu a terminé les confidences par des mots de soutien. Elle encourage toutes les femmes qui, comme elle auparavant, restent dans des relations toxiques où l’homme est violent.

« Vous n’êtes pas un cas isolé, votre relation n’est pas unique, vous n’êtes pas le problème, vous ne sauverez pas cette personne… Alors, pensez à vous sauver vous », a conclu la maman de la petite Lya.

Un message d’espoir pour faire sortir de leur trou noir les victimes de violences conjugales.