Le café : les raisons pour lesquelles il ne faut pas le boire à jeun

© Getty Images

Il est très courant et traditionnel pour de nombreuses personnes dans le monde de se tourner vers le café comme première boisson ou premier aliment de la journée. Son arôme et son goût le rendent irrésistible pour des millions de consommateurs.

Cette boisson, fabriquée à partir des grains moulus et torréfiés de la plante du même nom, se caractérise par une forte teneur en antioxydants et autres nutriments stimulants tels que la caféine.

Des recherches scientifiques ont conclu que cet aliment aide à prévenir la fatigue et certaines maladies comme le cancer. Il a également été constaté que le café agit contre la dépression, en améliorant l’humeur et la bonne disposition, ainsi qu’en favorisant la perte de poids, selon le portail de bien-être et de santé Tua Saúde.

Cependant, l’excès de caféine peut augmenter la pression artérielle chez les personnes sensibles à la caféine, qui fument ou qui présentent des niveaux élevés d’anxiété ou de stress, de sorte que la consommation de caféine doit être modérée.

© Getty Images/iStockphoto

Une étude de la Harvard School of Public Health indique que pour la plupart des personnes qui boivent du café avec modération, celui-ci peut faire partie d’un mode de vie sain.

Cependant, il peut aussi causer certains problèmes de santé, surtout s’il est consommé à jeun, car il peut avoir des conséquences sur le système digestif. Les recherches indiquent que le café peut accélérer la production d’acide dans l’estomac, et si une personne n’a rien bu auparavant, il peut endommager la paroi de l’estomac et provoquer une indigestion ou des brûlures d’estomac.

Les aliments de nature acide, comme le café, irritent la muqueuse gastrique en augmentant l’acidité : le pH moyen du café se situe entre 4,85 et 5,13, selon des recherches publiées dans la revue Nature.

Egalement décaféiné

Un article publié dans le journal espagnol El Confidencial indique que même s’il s’agit d’un café décaféiné, cette situation peut se produire. En outre, elle peut provoquer de la nervosité, des tremblements et même des sautes d’humeur.

La publication cite le Dr Adam Simon, fondateur et directeur clinique d’AJ Primus Healthcare, un service privé de médecine générale, qui affirme que boire du café à jeun peut augmenter les symptômes d’anxiété, ainsi que le rythme cardiaque, l’irritabilité et l’incapacité à se concentrer.

En revanche, boire du café avant de manger autre chose peut augmenter le taux de sucre dans le sang, ce qui n’est pas le cas des personnes ayant pris un petit-déjeuner avant, comme le confirme une petite étude publiée dans le British Journal of Nutrition.

© Getty Images

En revanche, une autre étude publiée dans la revue médicale Clinical Gastroenterology and Hepatology, et citée par le site Businees Insider, a montré que les personnes qui remplaçaient deux portions de café par jour par deux portions d’eau présentaient un risque réduit de reflux acide. À long terme, le problème peut provoquer une œsophagite, endommager la paroi de l’œsophage et augmenter le risque de cancer de cette partie du corps.

Les recommandations des experts suggèrent de remplacer l’habitude de boire du café à jeun par d’autres aliments tels que des bananes mûres, des flocons d’avoine, des œufs, des fruits (pas d’agrumes) et des toasts complets. En outre, les sucres ou les crèmes ajoutés au café sont souvent des déclencheurs de reflux et de brûlures d’estomac pour certaines personnes.