Publié par : 23 h 46 min Toutes les actualités

Les résidences secondaires : l’engouement est toujours là !

Avec l’effet des confinements et de la crise sanitaire, de plus en plus de citadins ont souhaité acquérir une résidence secondaire. Ce mouvement se poursuit et s’amplifie. Explications.

Les Françaises et les Françaises souhaitent pouvoir souffler le week-end. Les régions côtières sont particulièrement prisées. C’est le cas de la Normandie par exemple. Ce territoire possède de nombreux atouts : des paysages de campagne sublimes, de belles plages et un vrai art de vivre.

Le Pays d’Auge a la cote !

En ce moment, les maisons traditionnelles dans le Pays d’Auge mises à la vente partent très vite. Les agents immobiliers constatent que les délais sont de plus en plus courts. Pour les propriétaires qui souhaitent vendre, dans un premier temps, il faut faire estimer son bien. Faire passer plusieurs agents immobiliers est une bonne idée. Les professionnels donneront des fourchettes. Cela pourra varier selon la localisation, l’état du bien mais aussi la surface. Tout dépend du fait si les propriétaires sont pressés au non. De nombreux acheteurs cherchent à négocier les prix mais la marge de manœuvre à tendance à se réduire.

« Nous venons d’acheter une maison traditionnelle à 10 kilomètres d’Honfleur et nous ne regrettons absolument pas notre choix », expliquent de concert Hector et Jade, un couple de trentenaires qui vivent au cœur de Paris. A Beuzeville, sur le marché, on croise de nombreux Parisiens et Parisiennes qui viennent acheter les produits du terroir et l’ambiance unique. Au peut par exemple, trouver des artisans qui proposent des fromages locaux et aussi des fruits et légumes. Les prix proposés sont aussi vraiment très abordables.

Bien regarder la localisation

Regarder la localisation du bien est un élément essentiel. Il faut regarder le temps de route. Si celui-ci excède les deux heures, cela peut être un peu compliqué. En effet, le dimanche soir, des embouteillages à rallonge en revenant de Deauville peut être agaçant. Même chose pour les Bordelais qui partent en week-end sur les bords du Bassin d’Arcachon.

Par exemple, du côté du Cap Ferret. Cette zone est très prisée car elle est très préservée avec ses petites cabanes à huitre et ses maisons en bois. Il existe de nombreux petits villages très typiques dans lesquels on peut être très dépaysé. A Arcachon, les grandes demeures sont aussi appréciées de la bourgeoisie bordelaise.

Une résidence secondaire : des coûts supplémentaires

Acheter une résidence secondaire entraîne des coûts : chauffage, électricité, impôts, box internet… Il faut bien réfléchir avant de faire une acquisition. D’ailleurs, certains propriétaires décident de louer leur bien une partie de l’année. De nombreuses plateformes aujourd’hui mettent en relation les propriétaires et les vacanciers. C’est très pratique.

Les sites sont très ergonomiques et il est possible de mettre en ligne une annonce en quelques minutes. C’est une bonne source de revenus pour les propriétaires. D’autant plus, qu’au bout d’un certain temps, des travaux de rénovation par exemple la peinture et la toiture. Et puis, il y a l’entretien courant. Il faut penser à tout.

(Visited 225 times, 1 visits today)
Close