Profilage (TF1) en deuil : elle s’est éteinte cette nuit

© TELE STAR / MONDADORI FRANCE

Les mauvaises nouvelles s’enchaînent du côté de la série « Profilage » ces derniers temps. D’abord, la série a annoncé son arrêt il y a quelques semaines. Et le 4 mai 2022, une des actrices qui a été vue dans celle-ci s’est éteinte. C’est Télé-Loisirs qui a rapporté la nouvelle. On vous dit tout.

L’arrêt de « Profilage »

Les fans de « Profilage » devront se faire à l’idée. Ils ne verront plus jamais la saison 11 de la série. En effet, la suite a été annulée tout comme « Section de recherches ». Philippe Bas l’a annoncé le 14 février 2022, laissant par la même occasion les fans sous le choc.

« La page s’est tournée. C’était une très belle aventure qui m’a apporté bien plus que je ne l’aurais imaginé. Merci, merci, merci… À vous, à toutes les équipes, et à toutes celles et ceux qui ont fait cette aventure. À très vite », a-t-il avoué sur les réseaux sociaux.

Il semblerait que cette annulation est due aux baisses d’audiences. Ce n’est pas tout ! TF1 souhaiterait également renouveler ses programmes. Toutefois, que les fans se rassurent, ils pourront encore retrouver Philippe Bas dans quelques mois sur la Une, dans « Le Saut du diable » d’Abel Ferry. Dans cette fiction, il incarnera un ancien officier des Forces Spéciales.

Capture d’écran Instagram

La réaction de Shy’m après l’arrêt de la série

Shy’m faisait partie des actrices de la série « Profilage ». Elle a rejoint le casting après le départ de Juliette Roudet. Il faut savoir que la chanteuse a fait ses débuts en tant qu’actrice sur le plateau de la série policière. Mais alors qu’elle y a pris goût, cette dernière a pris fin.

Sur son compte Instagram, Shy’m a tenu à remercier ses partenaires de jeu, notamment Philippe Bas et Vincent Heneine. Sans oublier les équipes techniques et les fans qui l’ont soutenue durant l’aventure.

« C’était beaucoup trop canon cette année de tournage Profilage. Cette année de découverte et d’apprentissage. Merci mes partenaires de jeu. (…) Une pensée aux gens formidables que j’ai eu la chance de rencontrer, des techniciens, aux chefs opérateurs, aux caméramans, au HMC, aux réalisateurs… Merci aux fidèles de la série et aux autres pour tous les messages que j’ai reçus concernant Élisa. (…) En route pour d’autres escapades, après avoir mis ce nouveau mini rikiki être sur les bons rails », a ainsi écrit l’interprète d’Élisa Bergman.

Capture d’écran Instagram

Le décès d’une actrice de « Profilage »

Quelques mois après l’annonce de l’arrêt de la série « Profilage », une mauvaise nouvelle est tombée, celle de la mort de l’actrice Hélène de Saint-Père. Cette dernière a été vue dans de nombreux téléfilms films et séries comme « Caïn », « Alex Hugo » ou encore « Profilage ».

La défunte est arrivée dans le milieu du cinéma dans les années 1980. Elle a certes été vue dans plusieurs téléfilms, mais Hélène de Saint-Père s’est avant tout fait connaître sur les planches.

La sexagénaire avait suivi les cours Florent avant d’intégrer la prestigieuse école des Amandiers de Nanterre, à l’époque dirigée par Patrice Chéreau et Pierre Romans. Sur le site du Cours Florent en question, elle a tenu faire des confidences sur les rencontres qui ont bouleversé sa vie en disant :

« Ces deux années avec eux, en petit groupe car nous étions 19, étaient plus que passionnantes. Nous avons fait deux films et joué trois pièces sous leur direction à Avignon. À cette époque le théâtre des Amandiers était en pleine ébullition, nous étions quotidiennement en contact avec la réalité du métier, ce n’était pas du tout une école classique. »

Capture d’écran Twitter

Une femme qui a connu le succès

Hélène de Saint-Père a enchaîné les succès au théâtre, mais aussi à la télévision. Les pièces comme « Penthésilée » ou « La Petite Catherine de Heilbronn » ont permis à l’actrice d’être reconnue.

À partir des années 1990, elle s’est également fait un nom à la télévision grâce à ses nombreuses apparitions dans des productions comme « Le juge est une femme », « Joséphine , ange gardien », « Les Petits Meurtres » d’Agatha Christie, « Profilage », « Caïn », « Alex Hugo », « Mongeville », « Commissaire Magellan » ou encore « Jacqueline Sauvage : C’était lui ou moi ».

En 1995, Hélène de Saint-Père a été récompensée au festival de télévision de Monte-Carlo. Elle a reçu une nymphe d’argent pour la meilleure interprétation féminine pour son rôle dans « Le cauchemar d’une mère ». Ce dernier était un téléfilm à succès de M6 à l’époque.

Tout pour dire que la carrière de l’actrice était à son apogée. Une carrière qu’elle a laissée derrière elle après sa mort. Qu’elle repose en paix !

Partagez votre avis