RSA : les conditions pour toucher l’allocation vont-elles changer ?

© Pixabay

Les aides financières s’enchaînent pour faire face à la crise. Il faut dire qu’entre la hausse du prix du carburant et des denrées alimentaires, ces dernières sont particulièrement appréciées. Parmi celles que l’on apprécie particulièrement en ce début d’année, il y a notamment le RSA qui sera alloué aux foyers les plus modestes. Mais les critères pourraient-ils bientôt changer pour l’octroi de cette aide financière ? On vous en dit plus dans les prochaines lignes !

RSA, qui sont les bénéficiaires jusque-là ?

C’est en 2008 que les foyers français ont pu profiter de la RSA pour la première fois. Cette dernière a été proposée dans le but d’augmenter le pouvoir d’achat des ménages les plus modestes. Seulement, les critères d’octroi de cette aide n’est pas donnée. Il faut d’ailleurs répondre à de nombreux paramètres pour en bénéficier. Pour n’en citer que quelques-unes, sachez donc que ce sont les personnes de plus de 25 ans qui ont la possibilité de profiter d’un tel versement.

Outre les adultes de 25 ans, les jeunes allant de 18 à 24 ans peuvent également en profiter. C’est notamment le cas pour les personnes qui sont déjà en activité. Il en est de même pour les personnes dont les parents sont isolés. De quoi permettre à une grande quantité de foyer d’en profiter. Les rumeurs de changement de cette dernière pourraient d’ailleurs en inquiéter plus d’un. Qu’en est-il réellement ?

Des critères d’octroi plus stricts ?

Ce sont près de 1,91 millions de français qui ont pu profiter de la RSA en 2021. Le versement effectué au mois de février a fait de nombreux heureux. Mais cette allocation pourrait faire partie des débats avant les présidentielles de 2022. Pas de panique, les autorités ont fait savoir qu’il n’est pas question de l’annuler. De même, les montants octroyés ne seront pas vraiment remis en cause. Ce sont plutôt les critères d’éligibilité pour les bénéficiaires qui pourraient se voir plus strictes.

Emmanuel Macron ainsi que Valérie Pécresse font d’ailleurs partie de ceux à prôner un conditionnement des allocations pour les personnes ayant un minimum d’activité. Et ils ne sont pas les seuls ! « L’insertion n’est pas suffisamment effectué dans notre pays » avait d’ailleurs déclaré le ministre de la Santé. De quoi remettre le sujet à débat pour les prochains mois. On ne peut toutefois qu’espérer que cela ne sera pas lésant pour certaines personnes.

RSA : un sujet qui inquiète !

Avec les rumeurs qui circulent sur le sujet de la RSA, les bénéficiaires sont inquiets au plus haut point. Et cela se comprend puisque la légitimité de cette allocation est remise en cause. Pour ceux qui se posent des questions, le débat fait d’ailleurs rage sur les réseaux sociaux. Ces derniers ont pu exprimer leur mécontentement.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Sabrina Erin Gin (@olympereve)

En effet, ils sont nombreux à se poser des questions sur la possibilité d’avoir de nouveaux critères concernant l’octroi de l’allocation RSA. Pour le moment, il faudra donc faire preuve de patience sur le sujet. Cela permettra à ceux qui en bénéficient de savoir s’ils font toujours partie de ceux qui pourront toujours profiter de cette aide financière.