Une maman sans emploi reçoit 22500 euros d’allocations par an, “Non je n’ai pas une vie facile”

Lors d’une interview télévisée, une mère de trois enfants a déclaré qu’elle reçoive 22 500 euros d’allocation par an. Maintenant, la jeune femme fait l’objet de critiques et harcèlement sur la toile.

Source : Capture Facebook

Après le passage de cette mère célibataire à la télévision, on ne parle plus que de cela sur la toile. En fait, des critiques et harcèlements ne cessent de tomber à son sujet. La jeune femme est même victime des menaces, on l’accuse de vivre sereinement avec les allocations familiales. Et c’est ce qu’on va vous raconter en détail.

A cause de 22500 euros d’allocations par an cette femme est harcelée

C’était dans une émission de télévision, une femme rapporte ce qu’elle reçoit avec les aides de l’Etat. Celle-ci confie alors qu’elle encaisse 22 500 euros par an. Et que cela faisait plus de dix ans qu’elle en bénéficie sans travailler. Dans un reportage de Caroline McCraken, la femme raconte son quotidien qui est difficile. Elle avoue que malgré ses allocations, elle a toujours du mal à s’en sortir.

 


Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Des Gros Bras près de chez moi (@mydemenageur)


Cette émission Costa Del Dole a suscité des réactions négatives venant des téléspectateurs et aussi sur les réseaux sociaux. Il y en a même ceux qui disent que c’est un véritable scandale. On a accusé la jeune femme de profiter du système. Beaucoup soutiennent qu’ils travaillent dure pour vivre alors qu’elle ne fait rien et obtient ces allocations. Il y en a même ceux qui vont au-delà de ces commentaires.

Face à ces harcèlements, la jeune femme a pris une décision

Après son passage à la télévision, la vie de cette mère de famille n’était plus comme avant. En effet, tous les jours, elle reçoit de plus en plus de critiques dans les différents réseaux sociaux. Cela peut être des insultes, des messages de haines ou des menaces. Elle était vraiment victime d’un cyber harcèlement à propos de qu’elle a dit sur ses allocations. Touché par cette expérience, elle prévoit de prendre des mesures pour y faire face.

 


Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @notaires_nordpasdecalais

Pour sortir des pressions qu’elle est en train de vivre, la mère célibataire a décidé d’arrêter certains de ces comptes. Ainsi, elle a bloqué son Facebook et d’autres réseaux sociaux. La jeune femme n’en pouvait plus, elle s’inquiète pour sa vie et celle de sa famille. Elle se défend alors en disant que les gens se trompent à son sujet. D’après elle, malgré les allocations qu’elle reçoit, sa vie semble toujours être difficile.

La mère célibataire regrette d’avoir parlé de ses allocations

Cette expérience aura surement des conséquences sur la vie de cette mère célibataire. Même si elle semble aujourd’hui regretter cette interview, il est déjà trop tard. La haine que les gens éprouvent envers elle l’a beaucoup affecté. Devant la presse récemment, la jeune est au bout de la craque. La preuve ses mots : « Ils ont dit des choses cruelles et méchantes sur moi ». Elle n’a pas pensé que le fait de parler de ses allocations à la télé peut engendrer tout cela.

Certains pensent alors que cette jeune femme tire toujours des bénéfices à l’état malgré la crise économique. Alors que dans leur cas, la vie est toujours difficile même en travaillant. Pour eux, c’est inacceptable de voir une personne qui reçoit une telle somme sans faire des efforts. On est donc en présence d’une conception contradictoire à propos des allocations.